Menu principal

Recherche

Newsletter

Pures gourmandises

Bonjour les gourmands,

Aujourd'hui je partage avec vous notre recette fétiche de céréales granola aux amandes, noisettes et pépites de chocolat.

Les filles en raffolent tellement que mon mari doit faire des céréales toutes les semaines !

Il faut dire que celles-ci sont vraiment excellentes comparé à celles que vous trouverez dans le commerce... Croustillantes à souhait, avec un bon goût d'amande et de chocolat... A déguster sans modération... ;-)

A bientôt pour de nouveaux partages gourmands...

 

                                                     Céréales granola 

      

                            Céréales granola

Préparation : 25 min

Cuisson : 22 min par fournée

 

Pour 1,7kg environ (soit 4 plaques de cuisson) : 

  • 500 g de flocon d’avoine
  • 100 g de sucre roux (ou sucre complet de canne en épicerie bio)
  • 60 g de farine
  • 90 g de poudre de noisette 
  • 100 g de riz soufflé nature (type Rice Krispies)
  • 150 g d’amandes hachées + 150 g de noisettes hachées (ou un sachet de mélange de noix de 250 ou 300 g)
  • 150 g de billes de chocolat Valrhona (ou pépites de chocolat ou 1 tablette hachée)
  • 1,5 cc de cannelle
  • 165 g de miel (ici d’acacia)
  • 195 g d’huile de pépin de raisin
  • 90 g d’eau

 

Préchauffez le four à 170 °C (therm. 5) chaleur tournante.

Préparer 4 plaques de cuisson de 40 x 30 et positionnez du papier sulfurisé chacune d’elles.

 

Dans un grand saladier, mélangez les flocons d’avoine avec le sucre, la cannelle et la farine.

Ajoutez la poudre de noisette, le riz soufflé, les amandes et mélanger.

Ajoutez l’eau. Mélanger à nouveau.

Ajouter l’huile, mélanger.

Ajouter le miel.

Mélanger avec une cuillère et laisser reposer quelques minutes

 

Avec cette préparation vous ferez 4 plaques à pâtisserie de 40 x 30cm.

Etaler la moitié de la préparation sur 2 plaques. Eviter d’entasser trop de céréales. Il est préférable de mettre moins de quantité et d’essayer juste de recouvrir la plaque. Sinon les céréales doreront moins bien au four…

 

Enfourner les 2 plaques pour 11 minutes.

Sortez 1 plaque du four et positionner le papier sulfurisé  et une plaque de cuisson sur le dessus. Retourner d’un coup sec la plaque de cuisson.

Retirer la plaque et le papier sulfurisé (ceux qui sont chauds) et renfourner la plaque de céréales pour 11 minutes afin de faire dorer l’autre face de céréales.

Répétez l’opération avec la 2ème plaque en vous servant du papier sulfurisé et de la plaque numéro 1 et ainsi de suite jusqu’à épuisement des céréales.

 

Laisser reposer les céréales sur les plaques pendant 3-5 minutes à la sortie du four.

Puis retirer les plaques et laisser refroidir les céréales sur le papier sulfurisé jusqu’à complet refroidissement (environ 20 minutes) le temps de cuire les plaques 3 et 4

 

Déposer le tout dans un grand saladier et ajouter le chocolat, remuez avec les mains et cassez certains morceaux si vous les trouvez trop gros.

Ranger dans une boîte hermétique

 

 Conseils de Sandy :

  • Vous pouvez rajouter des raisins ou tout autre fruit sec que je vous conseille de ne pas cuire (donc à ajouter à l’étape du chocolat
  • La préparation durcie en refroidissant, pas la peine de poursuivre la cuisson au risque d’avoir des céréales bien bronzées.
  • Une fois froide, les céréales se gardent facilement 10 jours dans une boîte hermétique (de préférence en plastique)
  • Si vous cuisez 1 seule plaque à la fois, les temps de cuisson sont plus courts : 2 x 9 minutes à 170° en retournant à mi-cuisson

Bonjour les gourmands...

Aujourd'hui je vous propose une recette dénichée pendant le confinement: le KRANTZ CAKE.

Le Krantz Cake est une pâtisserie très connue dans la tradition juive d’Europe de l’Est inspirée de la Babka une ancienne recette polonaise servie lors de nombreuses fêtes. En fait, Babka signifie grand-mère ou vieille femme et désigne la forme de la pâte qui a des ondulations ressemblant aux plis d’une jupe. Dans la tradition juive c’est souvent une brioche à la cannelle et/ou au chocolat tressée puis cuite dans un moule à cake. La recette la plus célèbre est celle du Chef israélien, Yotam Ottolenghi dans son livre Jérusalem. (Merci Mercotte pour la leçon d'histoire...)

Le Krantz cake d’aujourd’hui se compose d’une pâte à brioche, recouverte d’une pâte à tartiner maison au chocolat et de noix de pécan concassées, le tout roulé en boudin puis tressé et imbibé à la sortie du four d’un sirop pour la brillance.

Cette recette est une pure merveille... à tel point que qu'elle est devenue ma nouvelle recette de brioche fétiche... 

Seul problème... Elle se mange beaucoup trop vite...! ;-)

A bientôt pour de nouveaux partages gourmands...

 

                     Krantz cake au chocolat et noix de pécan  Krantz cake au chocolat et noix de pécan

                      Krantz cake au chocolat et noix de pécanKrantz cake au chocolat et noix de pécan


RÉALISATION : POUR UN MOULE À CAKE DE 27 À 30 CM :

  • 265g de farine T55
  • 13g de levure de boulanger fraîche (ou 3g de levure sèche / ou 1cc de levure de boulanger sèche active) 
  • 100g de lait demi-écrémé tiède
  • 1 gros œuf à température ambiante (50g)       
  • 50g de sucre en poudre
  • 50g de beurre pommade (recette initiale: 75g)
  • 2,5g de sel
  • 50g de noix de pécan concassées / ou les zestes d'une demi-orange non traitée (5g)

 

Pour la pâte au chocolat :

  • 65g de chocolat noir 
  • 60g de beurre doux
  • 25g de sucre glace
  • 15g de cacao en poudre
  • 50g de noix de pécan torréfiées concassées 

 

Pour le sirop :

  • 65g de sucre en poudre
  • 40g d'eau

 

Réalisation de la pâte à brioche :

Dans la cuve du robot équipé du crochet, mélanger la farine, le sucre, la levure émiettée.

Si vous optez pour la recette à base de zestes d’orange, c’est à ce moment qu’il faut les incorporer à la pâte.

Ajouter l’œuf puis le lait. Laisser tourner à vitesse lente pour avoir un appareil homogène.

Racler de temps en temps les bords de la cuve pour faciliter le pétrissage.

Ajouter le sel et le beurre petit à petit toujours à vitesse lente jusqu’à complète incorporation.

Pétrir ensuite à vitesse moyenne une dizaine de minutes, la pâte doit devenir lisse et brillante.

 

1ère option : Fariner un cul de poule, y déposer le pâton et laisser reposer toute une nuit au réfrigérateur.

 

2ème option : Fariner un cul de poule, y déposer le pâton et laisser pousser dans le four (fonction étuve chauffé à 30°).

Si vous n’avez pas de fonction étuve dans votre four, vous pouvez placer le cul de poule près d’un radiateur ou le laisser à température ambiante s'il fait chaud (réalisation de la recette en été).

 

Le temps de cette levée peut varier en fonction de la température. L'essentiel c'est que la pâte se remplisse d'air et double de volume. (de 30 min à 1H).

Dégazer puis mettre le pâton quelques minutes au congélateur pour le refroidir.

En attendant préparer la pâte de cacao.

 

Réalisation de la pâte de cacao :

Tamisez 25g de sucre glace et 15g de cacao.

Faites fondre 65g de chocolat, au micro-ondes, à 400W pendant quelques secondes. (ou fondre au bain marie). Bien mélanger bien le chocolat.

Ajoutez 60g de beurre pommade (pas fondu !). Bien mélanger.

Ajoutez le mélange sucre glace/cacao. Bien mélanger. Placer 5 min au réfrigérateur pour que la texture durcisse un peu (à ce stade elle est trop liquide pour pouvoir être étalée). Puis réserver à température ambiante. Idéalement la pâte de cacao doit avoir la texture d’une crème à tartiner.

 

Confection de la brioche tressée :

Dégazer le pâton. Déposez le pâton sur votre plan de travail légèrement fariné, et étalez-le au rouleau de façon à former un rectangle (50 x 30).

Le plus petit côté de ce rectangle devra avoir la même longueur que votre moule (pour mon moule 30 cm). Si le rectangle a une grande longueur, cela vous permettra de rouler d'avantage la pâte et d’obtenir ainsi un joli marbré.

Étaler la garniture chocolat sur la pâte en laissant un bord de 1cm tout autour de la pâte.

Ajoutez les 50g de noix de pécan concassées un peu partout sur la pâte.

Humidifiez au pinceau le bord de gauche avec de l'eau.

Rouler la pâte en commençant par le côté droit. Rouler le plus serré possible pour avoir un tressage bien net. Le fait d'avoir humidifié la pâte à gauche va bien souder le tout.

Mettre le rouleau une dizaine de minutes au congélateur.

Couper en deux le boudin dans la longueur et poser les deux demi-cylindres obtenus côte à côte, cotés coupés vers le haut.

Tresser (torsader) les deux branches en essayant de garder le côté coupé vers le haut.

Poser délicatement la tresse dans le moule et laisser à nouveau pousser au four à 30° (fonction étuve) pendant 1H.

Préchauffer le four à 160° et cuire 30 à 35 minutes en chaleur tournante. On doit obtenir une belle couleur brune et dorée.

Badigeonner de sirop à la sortie du four, laisser refroidir et démouler.

Krantz cake au chocolat et noix de pécan  Krantz cake au chocolat et noix de pécan

                                                     Krantz cake au chocolat et noix de pécan