Menu principal

Recherche

Newsletter

Plats

 

Ceux qui nous connaissent savent que nous aimons la cuisine asiatique et particulièrement la cuisine thaïlandaise. Une cuisine que nous avons eu la chance de découvrir lors d’un voyage et que nous tentons de reproduire depuis…

 

Cette cuisine très relevée, il faut bien le reconnaître, associe des condiments très aromatiques tel que le curry vert, le curry rouge, le gingembre, la citronnelle…Une vrai explosion de saveur en bouche…

 

Nos amis ayant également visité la Thaïlande, nous avions décidé de les recevoir ce week-end autour d’un repas sur le thème de l’Asie …

Loin des « stéréotypes » de la cuisine asiatique nous leur avons notamment proposé une salade vietnamienne pleine de fraîcheur (recette ici), ainsi qu’une soupe aux parfums de la Thaïlande… en espérant que celle-ci leur rappelle des souvenirs.

 

Pour la recette de la soupe, je me suis largement inspirée d’une recette d’un candidat d’un « Diner presque parfait » : La recette de Didier de Caen…J’ai cependant complètement modifié les proportions des condiments pour obtenir un équilibre des saveurs.

 

Alors si vous aimez le lait de coco, la citronnelle, le gingembre, le citron vert et un peu le piment, cette recette est pour vous…

 

 Soupe Thaïlandaise poulet crevette

 

Pour 6 personnes

 

  • 4 cuisses de poulet
  • 400g de crevettes crues décortiquées
  • 2 gousses d’ail
  • 6 cm de gingembre frais
  • 4 cs de citronnelle émincées
  • 6 feuilles de citronnier kaffir
  • 2 citrons verts
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • 2 boîtes de 400ml de lait de coco
  • 4 cs de sauce nuoc-mâm
  • 2cc de sucre de canne
  • 100g de vermicelle de soja (haricot mungo)
  • Qs de piment rouge
  • Qs de coriandre fraîche

 

Délayez les cubes de volaille dans 1 litre d’eau bouillante. Faites-y cuire les cuisses de poulet pendant 30 min. Egouttez les cuisses de poulet, enlevez la peau puis retirez la chair des os. Découpez la chair en fines
lanières.

 

Faire bouillir de l’eau. La versez sur les vermicelles de soja. Réservez jusqu’à utilisation.

 

Epluchez puis hachez l’ail, le gingembre et la citronnelle à l’aide d’un robot.

Mettez cette pâte dans le bouillon de volaille avec le poulet, le lait de coco, le jus de citron, le sucre de canne, et la sauce nuoc-mâm.

Portez à ébullition, ajoutez les feuilles de citronnier kaffir et laissez mijoter 10 min.

 

Pendant ce temps incisez le dos des crevettes pour retirer le boyau.

Effeuillez et ciselez la coriandre.

Juste avant de servir, ajoutez les crevettes dans la soupe. Elles sont cuites lorsqu’elles se recroquevillent et deviennent roses.

Vérifier l’assaisonnement. Répartir un peu de vermicelles de soja dans chaque bol, ajouter la soupe et la coriandre.

 

Les conseils de Sandy :

 

J’achète toujours de crevettes crues. Proscrivez absolument les crevettes « roses » déjà cuites qui deviennent caoutchouteuses à la cuisson.

Si vous achetez des crevettes crues congelées, décongelez-les uniquement au dernier moment en les trempant quelques minutes dans de l’eau.

Pour rester moelleuses, les crevettes exigent une « cuisson minute ». Surtout ne poursuivez pas la cuisson.

 

Préférez des cuisses de poulet aux blancs qui sont beaucoup plus secs. Elles donneront plus d’arôme à votre soupe.

Et si vous avez le temps, utilisez un fonds de volaille maison plutôt que des cubes.

 

Soupe Thaïlandaise poulet crevette

 

 

 

 

Aujourd’hui je vous propose une recette de fête toute simple à réaliser : un parmentier de canard…

Soignez la présentation et vos invités seront conquis…

 

 Parmentier de canard confit

 

Pour 6 personnes :

 

  • 4 cuisses de canard confites
  • Purée (recette ici)
  • Persil
  • Poivre du moulin

 

Retirez la peau des cuisses de canard confites. Réservez-les.

 

Effilochez la chair avec les doigts. (Cette étape est un petit peu longue, mais vous n’obtiendrez pas le même résultat au couteau).

 

Mettez dans une casserole les os coupés en 2 ou 3 ainsi que la peau des cuisses de canard. Couvrir d’eau à hauteur et portez à frémissement. Laissez réduire de ¾. Passez la préparation au chinois (ou à défaut une passoire fine), pour ne récupérer que le jus et réservez au réfrigérateur.

 

Une fois la réduction prise retirer la graisse de canard pour ne garder que le jus.

 

Faire revenir la chair de canard dans une poêle anti-adhésive avec la réduction de canard. Ajoutez le persil et poivrez.

 

Dressez l’effilochée de canard dans des cercles inox. Recouvrez d’une couche de purée chaude (jusqu’à 1 cm du bord). Terminez le dressage de la purée avec une poche à douille cannelée. Faire dorer sous le gril. Décerclez et servez.

 

 

Conseils Sandy :

Gardez la graisse de canard, vous pourrez vous en resservir pour faire des pommes de terre rissolées…

 

 

Parmentier de canard